Passer à la voiture électrique, que faut-il savoir ? (Dernière partie)

Passer à la voiture électrique, que faut-il savoir ? (Dernière partie)

  1. Recharger une voiture électrique 

Chaque véhicule électrique doit se recharger pour pouvoir fonctionner longtemps. Il existe plusieurs modes et types de recharge.

Les modes de recharge sont liés au niveau de communication entre le véhicule électrique (VE) et le point de recharge. C’est-à-dire, ils sont liés au control que l’on a sur le processus de recharge. Il est effectivement possible de le programmer, de voir le stade de recharge, de l’arrêter, de reprendre la charge ou de réduire son intensité pour réguler la consommation sur le réseau électrique. Dans cette partie nous allons voir les différents modes, prises, types, et solutions de recharge.

3.1 Modes de recharge :

Mode 1 : Prise domestique de type Schuko sans communication entre la structure de recharge et le véhicule. C’est-à-dire qu’il n’y a pas de communication avec le réseau donc on ne contrôle pas le cours de la recharge. Pour ce mode de recharge on utilise une prise de courant conventionnelle.

Mode 2 : Prise domestique de type Schuko dans le mur avec un système de fonction pilote inclue dans le câble. Ce câble compte sur un dispositif intermédiaire de control pilote (boitier) qui sert à vérifier que le véhicule est correctement connecté au réseau.

Mode 3 : Il a un grade élevé de communication avec le réseau. Les dispositifs de control et de protection se trouvent dans le propre point de recharge (Wallbox, bornes) et le câble inclue un pilote de communication. Par exemple, ils utilisent le connecteur SAE J1772, Mennekes (IEC 62196).

Mode 4 : Avec un grade élevé de communication avec le réseau, il y a un convertisseur de courant continue qui s’applique seulement à la recharge rapide (Station de recharge). Par exemple avec le connecteur CHAdeMO ou COMBO DC.

3.2 Prises de recharge :

La prise domestique :

C’est la prise plus répandue, que ce soit au niveau des habitations ou au niveau des infrastructures de recharge publique. Elle a une puissance de 3 kW sur un courant monophasé qui équipe la plupart des logements. Elle se trouve sur une infrastructure telle qu’une mais

on, un garage ou un parking intérieur. Cette prise permet les modes de recharge 1 et 2 et est compatible avec les modèles rechargeables Renault, Citroën, Peugeot, Nissan, Tesla, Smart, Opel et Toyota.

La prise de type 1

Elle se trouve sur des appareils de recharge de mode 3 (Wallbox) et se

Cette prise a une puissance de 3 à 7 kW sur un courant monophasé.

 

branche sur les modèles rechargeables Bolloré Bluecar, Chevrolet, Renault, Citroën, Peugeot, Mitsubishi, Nissan, Opel et Toyota.

Prise de type 2

Cette prise est maintenant validée en tant que standard européen et normalisée sur la plupart des véhicules de série en complément et/ou en option de la prise domestique. Elle offre une puissance de 3 à 43 kW sur un courant triphasé qui se branche directement soit sur l’infrastructure de recharge ou sur la voiture. Cette prise est compatible avec tous les modèles actuellement commercialisés en Europe.

 Prise de type 3

Puisque les prises de type 2 est alors validée comme standard européen, la prise type 3 n’est quasiment plus utilisée mais reste présente sur certains points de recharge. Elle offre une puissance de 3 à 22 kW sur un courant triphasé et se branche directement sur l’infrastructure en mode 3 (Wallbox, bornes). Elle est compatible avec les modèles rechargeables Renault, Citroën, Peugeot, Nissan, Tesla, Smart, Opel, Mitsubishi et Toyota.

Prise de type 4 – CHAdeMO

CHAdeMO est la prise crée par la collaboration de l’industrie automobile japonaise et des énergéticiens du même pays pour la standardisation des normes d’infrastructure de recharge. Le CHAdeMO fait partie de la borne et se branche sur la voiture. Il offre une puissance de 50 kW en courant continue avec un mode de recharge 4 (rapide). Il est compatible avec les modèles rechargeables de Peugeot-Citroën, Mitsubishi, Kia, Nissan. Il est aussi compatible avec d’autres modèles comme ceux de Tesla grâce à un adaptateur.

Prise de type 4 – Combo CCS (Combined charging system)

e connecteur Combo CCS est composé d’un connecteur de type 2 avec 2 broches supplémentaires en dessous. Il est donc compatible avec tous les connecteurs de type 2 mais peut assurer une charge de mode 4 supérieure à 50 kW qui pourrait monter jusqu’à 170 kW. C’est donc une charge très rapide. Les véhicules sont équipés d’une prise combo de type 2 mâle et les infrastructures correspondantes d’un combo de type 2 femelle. On trouve cette prise sur les modèles rechargeables Volskwagen e-Golf, Opel Ampera-e, Hyundai et BMW.

Il est aujourd’hui recommandé cesser d’installer des points de recharge de type 1 pour en installer avec des prises de type 2 car en plus d’être plus efficaces, elles sont compatibles avec un maximum de véhicule, et surtout les prochains modèles.

 

3.3 Types de recharges

Les types de recharge des voitures électriques se classifient selon la vitesse de recharge. C’est-à-dire par rapport au temps que la batterie met à se recharger complètement en fonction de la puissance disponible. Actuellement, il y a 5 types de recharge sont possibles :

  • Recharge ultra-rapide: Son utilisation n’est pas habituelle car elle est toujours en stade d’expérimentation avec ses accumulateurs de type super condensateurs comme pour certains bus électriques.

 

  • Recharge rapide: Demande une grande puissance entre 44 et 50 Kilowatts. La recharge de batteries de 22 à 24 Kilowatt/ heure atteint les 80% en environ 30 minutes. D’habitude la recharge n’atteint pas les 100% mais plutôt les 80 à 90%.

 

  • Recharge semi rapide: La durée de recharge oscille entre 1h et 4h avec une puissance d’environ 22 Kilowatts. Cette forme de recharge est très habituelle pour les voitures comme la Renault Zoé qui grâce à son câble Caméléon qui est compatible avec tous types de recharge.

 

  • Recharge lente: Cette forme de recharge est celle qu’on appelle habituellement « normale » ou « conventionnelle ». Avec celle-ci, les batteries se rechargent entre 6 et 8 heures avec ses 16 ampères et sa puissance d’environ 3.6 Kilowatts.

 

  • Recharge super-lente: Quand l’intensité du courant est limitée à 10 ampères ou moins quand le point de recharge ou l’installation électriques ne sont pas adéquats. Le recharge complète des batteries d’une voiture électrique moyenne peut se faire entre 10 et 12 heures.

 

3.3.1 Coût d’une recharge

Il est possible de trouver certaines bornes de recharge gratuites mais comparé à celles qui sont payantes, il est bien plus économique de recharger sa voiture chez soi sur une prise domestique ou une Wallbox. Le prix d’une recharge dépend de la consommation de votre véhicule en KWh par 100 km et du prix du KWh du fournisseur d’énergie. Une consommation moyenne se trouve entre 12 et 20 KWh/ 100 km et un prix moyen du KWh se trouve environ à 0.146€ en heure pleine et environ à 0.125€ en heure creuse.

Il est possible de recharger sa voiture électrique grâce à différentes solutions :

  • La WallBox : La Wallbox est un appareil qui se fixe au mur de votre garage pour recharger sa voiture à domicile sur le réseau électrique de l’habitation ou du garage.

 

  • La Borne de recharge : Elle se trouve sur les voies publiques ou les parkings. Souvent de charge rapide elle est aussi conçue pour résister aux environnements extérieurs.

 

  • Le Chargeur portable : Il permet de voyager sans dépendre des stations de recharge. Petit et léger, il se branche sur n’importe quelle prise de courant.

 

3.4 Comment trouver les bornes de recharge publiques ?

En 2018, on trouve plus de 20 000 bornes de recharge publiques en France et le Gouvernement en annonce environ 45 000 en 2020. Il existe des outils pour connaître leurs emplacements exacts.

Par exemple on trouve Chargemap, une application sur smartphone qui référence les bornes de presque 50 réseaux différents, de filtrer les recherches selon certains critères comme la type de prise, et qui permet également d’ajouter l’emplacement d’une borne à l’application. On trouve aussi des sites internet cette fois qui référencent les bornes dans le monde comme : www.plugshare.com ou www.openchargemap.org

De nombreuses entreprises françaises et internationales travaillent actuellement sur le développement de bornes de recharge toujours plus performantes pour équiper nos routes et nos maisons afin de les rendre accessible à tous et ainsi faciliter le passage à l’électrique.  C’est le cas de WallboxOK qui prévoit d’installer plusieurs centaines de bornes de recharge à travers l’Europe.

Dans les garages communautaires Français, le droit à la prise se fait valoir. C’est-à-dire que tout habitant, même en copropriété a le droit d’installer une prise de recharge pour son véhicule sur son emplacement de parking. Cependant, en garage communautaire, vous devez en avertir le propriétaire via un courrier avec accusé de réception avec la description détaillée des travaux à entreprendre et avec une copie pour le syndic de copropriété. La seule raison pour laquelle le syndic peut émettre un refus est si l’exécution des travaux est impossible pour une raison sérieuse. En savoir plus ici.

De plus, il est possible d’obtenir des subventions de la part du programme Advenir qui peut financer de 600 à 1300€ l’achat et l’installation de votre point de recharge jusqu’en Juin 2018.  En savoir plus ici.

3.4.1 Entretien des points de recharge

L’entretien des points de recharge peut être pris en charge par une entreprise de maintenance ou l’entreprise vendeuse elle-même.  Il est souvent déconseillé d’intervenir soi-même en cas de défaillance car cela pourrait annuler la garantie.

 

Conclusion

Acheter un véhicule électrique est-il un bon investissement ?

Oui, acheter un véhicule électrique est un bon investissement aujourd’hui comme il le sera également dans le futur. Il convient bien entendu au futur acheteur de faire sa propre comparaison entre la rentabilité d’une voiture électrique et d’une voiture thermique selon ses propres besoins.

La demande et les ventes augmentent en conséquence chaque année grâce aux nouveaux modèles Européens ou Américains mais aussi grâce à ceux venant de l’industrie asiatique qui produit des modèles de plus en plus performants.

L’augmentation de cette demande est principalement due aux économies que permettent de réaliser un véhicule électrique sur le long terme et au Gouvernement qui promeut les déplacements propres et augmente les taxes et règlementations sur les autres véhicules. C’est aussi pourquoi, conduire une voiture électrique fournit un confort supplémentaire en échappant par exemple aux limitations de la circulation dans les grandes villes polluées comme Paris, Londres ou Madrid ou aux augmentations du prix du pétrole.  De plus, les recharges des véhicules électriques sont très peu chères comparées à un plein d’essence.  Leurs prix et vitesses de recharge dépendent du type de matériel utilisé et de sa capacité. Leurs présences se développe à grand pas avec de plus en plus de lieux publics équipés et de nombreuses solutions possibles pour avoir son propre point de recharge personnel.

Les technologies qui équipent les voitures électriques sont parmi les plus avancées et ne cessent de progresser notamment avec l’automatisation et l’intelligence artificielle qui nous permettront un jour d’aller où l’on veut sans conduire son véhicule.

 

Pour plus de détails sur le marché des voitures électriques, cliquez ici.

Pour connaître les différents avantages d’une voiture électrique, cliquez ici.